Menu Menu Menu
scène nationale . cinéma . centre d’art contemporain

au cinéma

    ©

    Baptiste Brévart et Guillaume Ettlinger, La vallée aux 120 volcans, 2021

    FR EN ES

    Baptiste Brévart et Guillaume Ettlinger

    Centre d'art

    dim 21 nov 2021 à 15h - Centre d'art

    Sendero el Puma

    Présentation

    Dans le cadre de leur résidence de recherche au Centre d’art contemporain de la Ferme du Buisson, Baptiste Brévart et Guillaume Ettlinger proposent une marche tranquille, dite « pépouze », de 4 kilomètres à travers Noisiel, à la suite de la soirée diapo de la veille.

     

    Inspirés par l'histoire agricole de la célèbre famille Menier à travers leurs exploitations de cacao au Nicaragua et nourris en même temps de leurs explorations du paysage noisiélien, les artistes proposent un récit qui brouille les pistes entre réalité et fiction. 

     

    Le circuit de cette marche est le démarquage du sentier du Puma, un parcours pédestre qui sillonne les hauteurs du volcan Mombacho, surplombant les terres du Valle Menier au Nicaragua.

    Infos pratiques

    gratuit

    réservation fortement conseillée au 01 64 62 77 77

    rendez-vous devant le Centre d’art contemporain

    Programme

    Générique

    Scolaires

    Allez + loin

    Baptiste Brévart et Guillaume Ettlinger 

    Baptiste Brévart (1982, vit à Hanovre) et Guillaume Ettlinger (1987, vit à Paris) s’intéressent à la façon dont les récits influencent le monde et ses paysages. Leur travail est basé sur des combinaisons de pratiques, pour concevoir des formes relevant du « raconté » - quelque part entre document et fiction. Leurs projets se construisent comme des séquences, souvent autour d’une anecdote ou autre information lacunaire. Sculpture, installation, édition, graphisme, cuisine ou oralité en constituent les circonstances, et deviennent des accessoires narratifs en interaction avec les répertoires de données hétéroclites qu’ils collectent méthodiquement.

    gratuit

    réservation fortement conseillée au 01 64 62 77 77

    rendez-vous devant le Centre d’art contemporain