FR EN

Musique

Sonia Wieder-Atherton

Performances by cellist Sonia Wieder-Atherton

Interventions de la violoncelliste

dans le cadre de l'exposition "Chantal Akerman : Maniac Shadows"

in the frame of the exhibition "Chantal Akerman: Maniac Shadows"

dim 19 fév 2017 à 14h

sun 19 feb 2017 at 02PM

Sonia Wieder-Atherton a composé la musique de plusieurs films de Chantal Akerman. La grandiose violoncelliste vient habiter l'exposition "Chantal Akerman : Maniac Shadows" pour y inscrire une présence discrète. En continu et en dialogue avec les oeuvres, elle interprète des soli intimes pour des petits groupes de spectateurs.

Sonia Wieder-Atherton est née à San Francisco, elle grandit à New York puis à Paris. À 19 ans, elle part vivre en URSS pour étudier avec la violoncelliste Natalia Chakhosvkaïa. Sonia Wieder-Atherton a toujours suivi une voie singulière, cherchant les images et les mots pour mieux convoquer la musique.

 

Jusqu'à ce qu’elle rencontre Sonia Wieder-Atherton, Chantal Akerman a toujours refusé de mettre ses films en musique mais voir la violoncelliste travailler, interpréter, chercher, repousser les limites de son jeu jusqu’à la mise en danger a été une révélation. S'ensuivront une vie commune et de multiples collaborations : Sonia Wieder-Atherton composera la musique de plusieurs films de Chantal Akerman et celle-ci la filmera à plusieurs reprises en concert, ou sur les routes d'Europe de l'Est à la recherche de ses origines musicales.

 

Aujourd'hui, Sonia Wieder-Atherton propose de venir habiter l’exposition avec son violoncelle. Tel un "25e écran", elle vient inscrire une présence discrète dans l'une des salles d'exposition, en interprétant une série de solos à l’attention de petits groupes de spectateurs. En alternance et en dialogue avec les projections de Saute ma ville, les morceaux joués ici témoignent de l’importance grandissante de la musique dans le parcours de Chantal Akerman, et sont sélectionnés parmi ceux qu’elle aimait ou ceux composés par Sonia Wieder-Atherton pour ses films.

A child prodigy who grew up in San Francisco and Paris, Sonia Wieder-Atherton went into voluntary exile in the USSR to study under cellist Natalia Shakhovskaya. Her life path has always been a singular one, a musical quest often also pursued through images and words.

 

Until her meeting with Wieder-Atherton, Akerman had steadfastly refused to include music in her films; but seeing her work, interpret, explore and take risks in order to push back the limits of her playing was a revelation. The two lived and worked together: Wieder-Atherton composed the music for a number of Akerman's films, and Akerman filmed her in concert and on her travels through Eastern Europe in search of her musical roots.

 

Sonia Wieder-Atherton has decided to move into the exhibition with her cello. Like a "25th screen" – the reference is to the 24 screens making up D'Est [From the East] – she will make discreet appearances in one of the exhibition rooms, playing solos for small groups of visitors. Alternating and interacting with the screenings of Saute ma ville, the pieces played here testify to the growing importance of music in Akerman's oeuvre. They have been chosen from among her favourites and Wieder-Atherton's compositions for her works.

 

dim 19 fév 2017 à 14h
sun 19 feb 2017 at 02PM

intervention de 14h à 19h dans le centre d'art
entrée libre

performance from 2 pm to 7 pm in the art center
free admission