Discours

Veillons bien...

Édito 2017/2018 par Vincent Eches

sam 24 juin 2017

Pour sa 7e saison en tant que directeur, Vincent Eches a de nouveau souhaité une saison joyeuse et généreuse, pleine du désir et du plaisir d'être ensemble. Il souhaite alerter sur l'importance de la bienveillance, un bien précieux pour construire et cohabiter en commun.

Aussi éloignés que soient leurs ministères, le linguiste et le trader partagent parfois la même difficulté à anticiper les fluctuations de cours. Prenez le mot bienveillance. Qui aurait pu prévoir qu'il atteigne aujourd'hui une telle cote sur le marché français du vocabulaire ?

 

Autrefois moqué pour les bons sentiments auxquels il était couramment associé, le substantif est devenu en quelques mois, par la grâce de son usage fréquent dans le débat public, un nouveau totem programmatique, une véritable promesse politique. Certes, l'emploi immodéré d’un mot à la mode le vide parfois de sa substance ; il le fait résonner sans nous aider à raisonner. Avant d'user de bienveillance, il convient donc de tourner la langue plusieurs fois dans sa bouche et d'explorer toute la surface sémantique de ce mot.

 

Mais comment, ensuite, ne pas être submergé d’enthousiasme devant les synonymes qu'il suggère ? Ouverture, accueil, fraternité, générosité… Une belle et juste définition, en somme, de ce que sont aujourd'hui les missions et les enjeux de la Ferme du Buisson. Dans sa relation aux artistes, en leur offrant un cadre apaisé et attentif pour créer. Dans un lien toujours plus fort avec les habitants et le territoire pour nourrir et stimuler le compagnonnage humain, partout dans la cité.

 

Et quand la bienveillance devient réciproque ; quand nos partenaires nous estiment avant de nous évaluer ; quand vous, spectateurs, faites le choix de la découverte et du plaisir d'être surpris plutôt que du droit à être séduit, notre action prend une nouvelle et fertile dimension. Celle de la construction en commun d'un projet éclectique et foisonnant qui fait se rejoindre, dans un même élan, démarche artistique et culture populaire. En transformant, comme des alchimistes du XXIe siècle, le plomb utile du service public en l'or précieux du bien commun.

 

Bienvenue donc dans la maison commune de cette nouvelle saison, que nous vous souhaitons profonde et légère à la fois, joyeuse et généreuse, pleine du désir et du plaisir d'être ensemble.

 

Vincent Eches
directeur de la Ferme du Buisson