Retours

À la découverte de l'Icibalao

jeu 17 déc 2015

On a fait découvrir l'Icibalao, un monde où tout est possible, puisque plus de 6000 élèves de l'agglomération Paris - Vallée de la Marne ont pu assister à ce spectacle du Festival Tout'Ouïe. Certains s'y sont aventurés de façon priviligiée grâce à une action de sensibilisation : exemple avec une classe de l'École Le Four de Lognes.

Quelques jours avant le début du Festival Tout’Ouïe, nous ne savions pas – en raison de l’interdiction de sortie des scolaires suite aux attentats de novembre – si ce festival musical pour les jeunes oreilles pourrait se dérouler comme prévu. La levée de l’interdiction a finalement permis à plus de 6 000 élèves de se rendre à la Ferme du Buisson et de découvrir les spectacles.

 

Des classes ont eu la possibilité de rencontrer les artistes en amont du spectacle à l’occasion d’actions de sensibilisation* organisées avec l’équipe des relations avec les publics. C’est le cas notamment de la classe de CP / CE1 de Madame Baffrey à l’école Le Four de Lognes qui a accueilli entre ses murs Thibaud Defever, musicien et leader du groupe Presque Oui.

 

Thibaud, qui présentait avec ses deux complices le spectacle Icibalao – Portraits de rêveurs dans le cadre du festival, se prête volontiers au jeu de ces échanges avec les enfants. Il leur raconte l’histoire, celle d’un petit garçon trouillard qui arrive à vaincre ses peurs grâce à son amie Nina, une petit fille « pas comme les autres ». Très vite il prend sa guitare et chante la première chanson, celle qui plante le décor et dépeint le monde imaginaire de « l’Icibalao ». Spontanément, les enfants le questionnent sur ce qu’ils viennent d’entendre : « Pourquoi tu dis plein de noms d’animaux ? ». On parle de boa, de colibri, de koala, de vélo qui roule dans l’eau, d’instruments de musique... Une autre chanson commence ainsi « une place pour mes fesses dans cet autobus »... Ça rigole beaucoup à l’écoute du mot « fesses » ! Il les initie ensuite à la percussion corporelle : en rythme, les enfants tapent sur leur poitrine, claquent des doigts et tapent des mains. Une façon de devenir acteur du spectacle et de profiter pleinement le jour de la représentation !

 

*Les actions de sensibilisation

Tout au long de la saison, les artistes se rendent en milieu scolaires pour préparer les élèves et étudiants aux spectacles qu’ils vont découvrir ensuite à la Ferme du Buisson. Ces moments d’échanges sont précieux car ils créent une relation privilégiée entre les élèves et les artistes et favorisent l’attention pendant la représentation. Les artistes apprécient aussi la spontanéité des enfants et la richesse de leurs questions et réactions.